Quand le cinéma sort de l’écran

Vous l’aurez tous compris, je veux, bien entendu parler dans cet article de la trois dimension.

Dans un milieu artistique comme le cinéma, les avancées techniques ne sont pas à placer en second plan comme pur objet technique. Le cinéma est en perpétuel mouvement, en phase avec son époque socialement, mais aussi techniquement.

Tout d’abord, une petite précision, il ne faut pas confondre la 3D comme il peut y avoir dans Avatar par exemple (ou au futuroscope pour les plus ploucs d’entre vous), c’est à dire les films en relief, avec les films d’animation modélisé en 3D, en image de synthèse si vous préférez ! Pour finir de vous embrouiller, sachez que les films d’animation sont pour la plupart désormais tournés et projetés en 3d (je veux parler ici du relief !).

L’idée de relief ne date pas d’hier. En effet, le procédé de projection en relief stéréoscopique fut exploité dès la naissance du cinématographe des frères Lumières. Seulement, ce système nécessite un équipement sophistiqué qui longtemps, n’a pas satisfait les exigences de la projection cinéma. Ainsi, il a entrainé une certaine fatigue oculaire provoquée par l’important travail du cerveau pour reconstruire la perception des trois dimensions. Notons cependant qu’Alfred Hitchcock  tourna en 1954 « Le crime était presque parfait » en trois dimensions ! Surprenant !

En 1953, Jack Arnold pour son film « Météore de la nuit » avait eut l’idée loufoque de balancer des blocs de mousse aux spectateurs durant la séance pour simuler les météores jaillissant de toutes parts !

Techniquement, la réalisation de la 3D consiste à filmer une séquence à l’aide de deux objectifs simultanément. Ces deux objectifs doivent être séparés  d’une certaine longueur pour que le procédé fonctionne. Ensuite, les images sont projetées ensemble sur un même écran, donnant l’apparence d’un film trouble. Pour percevoir le relief, il faut se munir d’un paire de lunettes polarisantes qui permet au cerveau du spectateur de reconstituer la perception de l’image en relief.

Magie ! L’image sort de l’écran !

Ce principe fut principalement utilisé pendant longtemps pour certaines diffusions dans les parcs d’attractions. Rappelons le plus célèbre d’entre tous. Le Captain  EO réalisé en 1986 par Francis Ford Coppola himself et produit par Georges Lucas pour les parcs d’attractions Disney avec en rôle principal Michael Jackson. Le projet fut exceptionnel, il couta plusieurs millions de dollars, pour un film de moins de 20 minutes situé dans un univers futuriste, très proche de celui de Star Wars.

Jusque dans les années 90-2000, la 3D n’est que très peu projetée dans les salles obscures. James Cameron (déjà lui) sort en 2003 son superbe documentaire « Les fantômes du Titanic » en 3D.

Mais ce n’est qu’à la fin des années 2000 que la 3D prend une réelle place dans le paysage cinématographique mondial. Avec « Voyage au centre de la terre 3D » en 2008. On peut voir des effets surprenants au service  d’un très mauvais film. Le relief accompagne désormais la plupart des films d’animations : « Volt, Star malgrès lui » , « L’age de glace 3 », « La-Haut », « Coraline », « Numéro 9 », « Monstres contre aliens » ou encore « Le drôle de noël de Scrooge » filmé en motion capture.

Cependant, je ne vous apprendrais rien, la 3D n’explosa aux yeux du monde (au propre comme au figuré) qu’avec la sortie du dernier film de James Cameron AVATAR. La 3D n’a jamais été exploitée de cette manière. C’est sans doute le premier film à avoir été pensé dès les premières secondes en relief. Ce qui fait la différence et donne ce résultat magnifique.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle façon de tourner les films, mais aussi des les penser. La trois dimension peut-elle être aussi révolutionnaire que l’a été le cinéma parlant ? Sans doute pas, il serait plus juste de le comparer avec l’apparition de la couleur.

Attention toute fois aux abus, certains films ne sont pas tournés en 3D mais remontés pour leurs sorti en salles. Par exemple « Choc des titans » ne fut pas pensé en relief comme l’a été Avatar, ce qui a le don d’énerver James Cameron ! Car ce n’est pas juste une avancée technique, mais bel et bien une autre façon de faire, penser, filmer le cinéma. Attention aussi à ce que la forme ne prenne pas le pas sur le fond.

L’énorme succès  commercial d’Avatar a ouvert  de larges portes au cinéma en relief. Ainsi de nombreux films en 3D s’apprêtent à sortir. A commencer par « Alice au Pays des merveilles » de Tim Burton, « Shrek 4 » ou « Toy Story 3 » pour les films d’animations ou encore « Titanic » prévu en 3D pour 2012 et les 100 ans du naufrage.

Espérons que ce procédé technique encore quelque peu onéreux se démocratise pour que le plus grand nombre puisse y avoir accès. Imaginez des projets plus intimistes, des courts métrages, des films expérimentaux, des clips… tournés en relief ! Le cinéma a de beaux jours devant lui.

Peut être est-ce le futur du cinéma ? Mais peut être est aussi celui de la

télévision avec la sortie ces jours-ci du premier téléviseur en 3D. La télévision souffrira-t-elle de l’effet inverse du cinéma ? Lequel n’avez pas de salles équipées pour la 3D mais qui pouvez avoir les films. La télévision équipée pour la 3D mais sans programme.

Votre dévoué serviteur !

Publicités
    • Brutal 3D
    • 18 mars 2010

    Je suis obligé de réagir, on bouscule dans cet article écrit par un journaliste professionnel mon film préféré, j’ai nommé le grand, l’unique : Voyage au centre de la terre 3D !
    Humour, émotion, casting, jeux d’acteur, tout est fait pour que ce film superbe soit vu et revu des milliers de fois (18 fois pour ma part, et pour l’instant…) surtout avec les lunettes bleu et rouge en carton vendu avec le dvd que ma copine et moi-même avons acheté dès sa sortie !(extrêmement décevant sans 3d ainsi qu’avec les lunettes polarisantes, seul les lunettes « old school » permettent ce confort de visionnage).

    Le mec brutal qui poste un commentaire à chaque article

    • Brutal, je reconnais en vous un fin cinéaste.
      Merci de tout coeur pour vos remarques et votre soutient permanent.
      Un jour peut être, un article vous sera dédié…
      Encore merci !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :