Les aventures extraordinaires de Louise Bourgoin

Début du siècle dernier, Adèle Blanc-Sec est une belle et jeune journaliste intrépide. Pour sauver sa sœur victime d’un terrible accident (de tennis!), elle est prête à tout. Et même, à ramener à la vie le médecin personnel de Ramses II, aux pouvoirs de guérisons sans pareil… Seulement, pendant ce temps, un Ptérodactyle sème la terreur dans les rues de Paris.

Et si la vie de sa sœur était étroitement liée à la survie de ce monstre du jurassique…

Les Extraordinaires aventures d’Adèle Blanc-Sec est un film de Luc Besson (Le Grand bleu, Léon, Le cinquième élément ou encore Arthur et les minitrucs…) dans lequel vous pourrez retrouver en premier rôle Louise Bourgoin (l’ex miss météo de Canal Plus) mais aussi Mathieu Amalric, Gilles Lellouche ou encore Jean-Paul Rouve. Luc Besson a su réunir un gros casting pour cette adaptation de la célèbre bande dessiné de Jacques Tardi.

Les derniers films du réalisateur, et plus généralement les productions Europacorp (mis à part I love you Phillip Morris), nous donnaient autant envie d’aller au cinéma, que d’embrasser langoureusement Brice Hortefeux. Prenant notre courage à deux mains (et d’une troisième si cela était possible), nous pénétrons dans la salle obscure à reculons (ce qui n’est pas si facile).

Le film bénéficie d’un budget Hollywoodien, et cela se voit ! Le Paris du début 19ème est très bien rendu, la richesse des décors est telle qu’on entre aisément dans l’histoire. Et c’est finalement avec un certain plaisir enfantin, que l’on se retrouve embarqué dans les extraordinaires aventures d’Adèle Blanc-Sec ! Le rôle titre se devait d’être tenu par une actrice charismatique et talentueuse. Ce fut avec surprise que l’on découvrit le visage de Louise Bourgoin à l’affiche. Le pari était risqué pour Luc Besson, prendre une actrice aussi peu expérimentée, avec en prime, le label ex-miss météo qui lui collait à la peau. Le moins que l’on puisse dire, est que le pari est gagné haut la main ! La jeune actrice démontre à tous et à toutes, qu’elle a tout d’une future grande. Spontanée, naturelle et rafraichissante, la jeune comédienne (déjà prometteuse dans La fille de Monaco)porte le film sans jamais forcer.

Ne vous y trompez pas, Adèle Blanc-Sec est bel et bien une comédie. Faisant part belle à l’humour. On retrouve sans chercher un univers très « BD » avec des personnages très caricaturaux. L’omniprésence de Louise Bourgoin à l’écran, ne favorise malheureusement pas l’épanouissement des autres personnages. Nous aurions aimé, que le reste des acteurs de cette aventure soit plus fouillé. Les effets spéciaux servent plutôt bien le scénario, même si le spectre de la super-production Hollywoodienne n’est jamais loin. Parfois nous sentons, avec regret, les influences de La Momie ou encore de Indiana Jones. Seulement Besson n’est pas Spielberg, et chacun doit rester à sa place.

Les dialogues, malgré une bonne interprétation, sont souvent trop creux et auraient mérité mieux. Le phrasé des personnages n’est pas à la hauteur de la reconstitution historique. C’est dommage.

Evidemment, le film est loin d’être parfait, et certaines scènes vous feront surement soupirer. Nous sommes loin d’avoir trouver ici, la plus belle réalisation de l’année. Il ne viendra surement pas compléter la filmographie des plus cinéphiles d’entre vous. Cependant, nous pouvons dire sans peine que c’est le meilleur film de Luc Besson depuis fort longtemps. Pour le pire et pour le meilleur, les adaptations de BD se font de plus en plus nombreuses (prochainement Tintin de Spielberg et Peter Jackson), et celle-ci a le mérite de se classer parmi les meilleures.

Sous de faux airs d’un film de Jean Pierre Jeunet, Adèle Blanc-Sec comble une niche relativement vide du cinéma français dans ce  registre. Sans nous révolutionner, nous sortons plutôt heureux de cette comédie, qui reste un très bon divertissement. Ce film saura trouver à coup sur, un très large public.

Votre dévoué serviteur

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :