Archive for the ‘ Actualité ’ Category

Qui est in, qui est out ?

A l’abord de ce samedi radieux, tout le monde a les mêmes mots aux bouts des lèvres. « Mais qui est in, qui est out ? »

Soyez rassurés, Blogy Blogoo vient combler immédiatement ce manque cruel d’information, grâce à ce graphique  aux courbes généreuses et aux nuances étincelantes, dont seuls les plus grands artistes plasticiens ont le secret.

Hippocampus : Ce sont cette année les 10 ans du festival musical Clermontois. Cette année, vous pourrez retrouver place du 1er mai pléthores d’artistes aux styles aussi variés qu’enthousiasment (Pigale, Mustang, The Herbaliser, Zak Laughed, Oxmo Puccino…). Ce sera du 6 au 8 mai, et votre dévoué serviteur co-animera avec le célèbre François Bertin une émission en direct du festival pour Radio Campus Clermont Ferrand.

http://www.festival-hippocampus.com/

Enter the Void de Gaspard Noé : Après avoir choqué la France entière avec Irréversible (âme sensible s’abstenir). Gaspar Noé revient avec Enter the Void le 5 mai, pour vous faire une petite idée, regardez cette bande annonce.
La tournée d’adieux des Supergrass : Nous avons appris avec déception il y a peu de temps, la séparation du groupe britannique. En guise de cadeau d’adieux, les compositeurs du superbe I should coco (Blogy Blogoo, vous conseil vivement l’écoute de cet album), nous offrent une dernière tournée passant par Paris (la cigale) le 11 juin.
La moustache : Pour notre plus grand plaisir, et sans doute en hommage au regretté Jean Ferrat, la moustache se fait de plus en plus présente sous le nez des jeunes hommes les plus branchés ! Ci-dessous, un jeune homme de 20 ans qui vient de succomber à cette toute nouvelle tendance !
« Fais pas le malin » : Notre tendre président regoûte aux joies des bains de foules, et se montre désormais bien moins vulgaire face à ses opposants, qu’il fut auparavant !
Gérard Depardieu : En Une cette semaine des Inrockuptibles avec sa fille, le gargantuesque acteur  « est le plus grand acteur au monde » pour le célèbre hebdomadaire culturel. Il est actuellement à l’affiche de Mammuth des « Grolandais » Benoit Delépine et Gustave Kerven.
On se quitte en musique…
Votre dévoué serviteur
Publicités

Qui est in, qui est out ?

Vous l’attendiez tous depuis maintenant une longue semaine. Il est de retour, plus printanier que jamais, le « Qui est in, qui est out ? » de Blogy Blogoo !

Cette semaine, vous aurez droit à la découverte d’un nouvel album, au questionnement de la venue d’une rock star addictive en Auvergne, ainsi que toutes les dernières tendances fashions du moment… Mais on ne nous vous en dit pas plus, laissez vous plutôt porter par la grâce et la légèreté de cette courbe aux couleurs dynamiques.

Le nouvel album des Foals : Le nouvel album Total Life For Ever, se dévoile peu à peu sur internet. Le groupe d’Oxford est très attendu après un premier album qui avait surpris tout le monde. Nous les avions découvert dans un court métrage bonus de la série  anglaise Skins à voir ici (http://skins-streaming.blogspot.com/2008/05/saison-1-secret-party.html).

Pierre Billon : La Bamba Triste : une mélodie classe, un swing subtil, un groove, mais surtout, un homme.Tout être humain se doit d’avoir vu, au moins une fois dans sa vie, ce clip extraordinaire.

Louise Bourgoin : Voir notre article sur le dernier film de Luc Besson, Adèle Blanc-Sec. Où elle incarne à merveille la célèbre journaliste intrépide.

Le col relevé et le pull sur les épaules : A moins d’habiter à La Baule, à éviter.

Le Printemps de Bourges : Après quelques années moins enthousiasmantes, la programmation du festival Berruyer  met tout le monde d’accord. Le Printemps reste un des gros rendez-vous musicales de l’année.

http://www.printemps-bourges.com/fr/accueil/bienvenue.php

On se quitte en musique…

Votre dévoué serviteur

Qui est in, qui est out ?

Avec notre toute nouvelle courbe de « hype » ultra tendance qui plaira à tous, Blogy Blogoo fera une fois par semaine le tour de tout ce qu’il faut savoir en instant !

Ne perdez plus votre temps à lire une presse outrageusement corrompue, jetez plutôt votre dévolu sur ce petit graphique, qui contient tout ce qu’il vous incombe de savoir pour être le parfait citoyen du 21ème siècle.

Inception de Christopher Nolan : Prochain film du réalisateur des deux derniers Batman et du cultissime Memento. Ce film, tourné à Paris, réunit une distribution prestigieuse avec Léonardo DiCaprio (qui trompe Scorsese), Marion Cotillard (qui trompe Guillaume Canet) et Ellen Page (Juno). Sortie en salle le 21 juillet.

Two Doors Cinema Club : Le groupe Irlandais n’en fini plus de faire parler de lui, avec son tube Martyn Uncover qui avait déjà eut l’honneur d’être le coming next du Grand Journal de Canal Plus. Entre les Foals et les Los Campesinos, ils se produiront à Rock en Seine le 28 aout.

MGMT : Pour la sortie de leur deuxième album, ils sont partout ! Et c’est mérité. Congratulations sort le 12 avril. En écoute intégrale ici : http://www.whoismgmt.com/fr/home

l’ASM : Malgré une domination quasi permanente de la rencontre, l’ASM s’incline en quart de finale de la H Cup contre le champion en titre, la province du Leinster. Brock James doit s’en vouloir… Erreur de coaching de l’avoir laisser butter aussi longtemps ?

Le sunshine : Après l’hiver le plus rude depuis fort longtemps, il est temps pour nos visages  de retrouver un peu le soleil et pourquoi pas,  prendre un verre ensemble en terrasse !

On se quitte en musique…

Votre dévoué serviteur

Heure d’été

Au-delà  d’éclaircir nos fins de journée, ce qui est bien agréable, le passage à l’heure d’été a pour première conséquence de supprimer une heure de sommeil.

Et quelle heure de sommeil ?

Evidemment, la dernière ! La plus douillette, la plus confortable, la plus emmitouflée dans les draps, la plus profitable, celle qui nous reste tous les matins avant de nous lever.

Je propose donc un aménagement à cette douloureuse épreuve qui serait d’inverser cette dernière heure avec la première.

Oui, je sais, ce ne sera pas facile.

Autre effet pervers, le décalage de 17 heures à 18 heures.

Quid de l’instant du thé qui se retrouve évincé par le moment de l’apéro. Temps où l’on prend un verre entre amis, où la subtilité solitaire de l’infusion a fait place à la convivialité gouailleuse de la cacahuète.

Nous sommes donc passés de l’heure du thé à l’heure du verre.

Votre dévoué serviteur

Quand le cinéma sort de l’écran

Vous l’aurez tous compris, je veux, bien entendu parler dans cet article de la trois dimension.

Dans un milieu artistique comme le cinéma, les avancées techniques ne sont pas à placer en second plan comme pur objet technique. Le cinéma est en perpétuel mouvement, en phase avec son époque socialement, mais aussi techniquement.

Tout d’abord, une petite précision, il ne faut pas confondre la 3D comme il peut y avoir dans Avatar par exemple (ou au futuroscope pour les plus ploucs d’entre vous), c’est à dire les films en relief, avec les films d’animation modélisé en 3D, en image de synthèse si vous préférez ! Pour finir de vous embrouiller, sachez que les films d’animation sont pour la plupart désormais tournés et projetés en 3d (je veux parler ici du relief !).

L’idée de relief ne date pas d’hier. En effet, le procédé de projection en relief stéréoscopique fut exploité dès la naissance du cinématographe des frères Lumières. Seulement, ce système nécessite un équipement sophistiqué qui longtemps, n’a pas satisfait les exigences de la projection cinéma. Ainsi, il a entrainé une certaine fatigue oculaire provoquée par l’important travail du cerveau pour reconstruire la perception des trois dimensions. Notons cependant qu’Alfred Hitchcock  tourna en 1954 « Le crime était presque parfait » en trois dimensions ! Surprenant !

En 1953, Jack Arnold pour son film « Météore de la nuit » avait eut l’idée loufoque de balancer des blocs de mousse aux spectateurs durant la séance pour simuler les météores jaillissant de toutes parts !

Techniquement, la réalisation de la 3D consiste à filmer une séquence à l’aide de deux objectifs simultanément. Ces deux objectifs doivent être séparés  d’une certaine longueur pour que le procédé fonctionne. Ensuite, les images sont projetées ensemble sur un même écran, donnant l’apparence d’un film trouble. Pour percevoir le relief, il faut se munir d’un paire de lunettes polarisantes qui permet au cerveau du spectateur de reconstituer la perception de l’image en relief.

Magie ! L’image sort de l’écran !

Ce principe fut principalement utilisé pendant longtemps pour certaines diffusions dans les parcs d’attractions. Rappelons le plus célèbre d’entre tous. Le Captain  EO réalisé en 1986 par Francis Ford Coppola himself et produit par Georges Lucas pour les parcs d’attractions Disney avec en rôle principal Michael Jackson. Le projet fut exceptionnel, il couta plusieurs millions de dollars, pour un film de moins de 20 minutes situé dans un univers futuriste, très proche de celui de Star Wars.

Jusque dans les années 90-2000, la 3D n’est que très peu projetée dans les salles obscures. James Cameron (déjà lui) sort en 2003 son superbe documentaire « Les fantômes du Titanic » en 3D.

Mais ce n’est qu’à la fin des années 2000 que la 3D prend une réelle place dans le paysage cinématographique mondial. Avec « Voyage au centre de la terre 3D » en 2008. On peut voir des effets surprenants au service  d’un très mauvais film. Le relief accompagne désormais la plupart des films d’animations : « Volt, Star malgrès lui » , « L’age de glace 3 », « La-Haut », « Coraline », « Numéro 9 », « Monstres contre aliens » ou encore « Le drôle de noël de Scrooge » filmé en motion capture.

Cependant, je ne vous apprendrais rien, la 3D n’explosa aux yeux du monde (au propre comme au figuré) qu’avec la sortie du dernier film de James Cameron AVATAR. La 3D n’a jamais été exploitée de cette manière. C’est sans doute le premier film à avoir été pensé dès les premières secondes en relief. Ce qui fait la différence et donne ce résultat magnifique.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle façon de tourner les films, mais aussi des les penser. La trois dimension peut-elle être aussi révolutionnaire que l’a été le cinéma parlant ? Sans doute pas, il serait plus juste de le comparer avec l’apparition de la couleur.

Attention toute fois aux abus, certains films ne sont pas tournés en 3D mais remontés pour leurs sorti en salles. Par exemple « Choc des titans » ne fut pas pensé en relief comme l’a été Avatar, ce qui a le don d’énerver James Cameron ! Car ce n’est pas juste une avancée technique, mais bel et bien une autre façon de faire, penser, filmer le cinéma. Attention aussi à ce que la forme ne prenne pas le pas sur le fond.

L’énorme succès  commercial d’Avatar a ouvert  de larges portes au cinéma en relief. Ainsi de nombreux films en 3D s’apprêtent à sortir. A commencer par « Alice au Pays des merveilles » de Tim Burton, « Shrek 4 » ou « Toy Story 3 » pour les films d’animations ou encore « Titanic » prévu en 3D pour 2012 et les 100 ans du naufrage.

Espérons que ce procédé technique encore quelque peu onéreux se démocratise pour que le plus grand nombre puisse y avoir accès. Imaginez des projets plus intimistes, des courts métrages, des films expérimentaux, des clips… tournés en relief ! Le cinéma a de beaux jours devant lui.

Peut être est-ce le futur du cinéma ? Mais peut être est aussi celui de la

télévision avec la sortie ces jours-ci du premier téléviseur en 3D. La télévision souffrira-t-elle de l’effet inverse du cinéma ? Lequel n’avez pas de salles équipées pour la 3D mais qui pouvez avoir les films. La télévision équipée pour la 3D mais sans programme.

Votre dévoué serviteur !

Milgram s’invite sur France 2 !

Pour les initiés, Milgram résonne forcément dans vos conduits auditifs comme une sonorité connue !

Pour tout ceux à qui ce patronyme n’exprimerait rien, Blogy Blogoo est là pour vous.

Stanley Milgram est un psychologue social américain qui est considéré comme l’un des psychologues les plus importants du 20ème siècle. Il est connu pour avoir réalisé entre 1960 et 1963 une suite d’expériences sur la soumission à l’autorité.

Beaucoup de personnes suite aux atrocités commises durant la guerre se sont posées une question simple : comment autant d’individus ont pu collaborer à un chantier aussi faramineux visant la destruction d’une partie de l’humanité ?

Milgram eut une réponse simple, la soumission à l’autorité est naturelle chez l’homme ! Enfin pour la plupart.

C’est ainsi qu’il élabora le protocole expérimental le plus célèbre de la psychologie sociale. Celui-ci consiste à ce que des sujets volontaires acceptent de participer, sous l’autorité d’une personne supposée compétente, à une expérience d’apprentissage où il leur sera demandé d’appliquer des décharges électriques à des tiers sans autre raison que de « vérifier leur capacité d’apprentissage ».

Les résultats parlent d’eux même, ils vont même au delà de l’espérance de Milgram. Une moyenne de 80 pour cent des sujets collabore à l’expérience jusqu’au bout !

Milgram avait raison, l’homme est docile, obéissant par nature !

L’expérience fut réitérée à de nombreuses reprises. En changeant le cadre expérimental, la proximité de la victime, le statut de l’autorité…

Le facteur déterminant est celui de l’autorité, elle doit être viable mais surtout, le sujet doit être déchargé de toute responsabilité. A partir de là se joue un système de processus psychologiques visant à protéger le sujet et à préserver sa culpabilité et donc son image de Soi.

Notons quand même que l’expérience fut longtemps censurée sur le territoire Allemand. Prétextant qu’après la guerre, une telle expérience ne pourrait pas « fonctionner » sur les germaniques. FAUX ! Au début des années 90, la censure fut levée et les allemands allaient obéir à 80 pour cent comme les autres !

Voilà pour ce bref récapitulatif historique. Milgram s’invite donc sur le service public en ce mercredi 17 mars !

La célèbre expérience est remise au gout du jour dans le cadre d’une émission télé présenté en prime time par la très jolie Tania Young (qui n’est pas la soeur de Mickael) sous le terme à la fois subtil et scientifique de « Jeu de la mort  » !

Ce « jeu » peut paraitre un peu « barbare » mais l’innovation de tester ce protocole dans un milieu audio visuel est intéressent. La télévision peut elle avoir l’autorité nécessaire au bon déroulement de l’expérience comme ont put l’avoir les scientifiques, l’armée…?

L’expérience n’est pas critiquable d’un pur point scientifique (attention toute fois à ne pas créer de biais dans le bon déroulement de l’expérience et ainsi créer des résultats inexploitables). La diffusion peut l’être un peu plus…

Mais ce qui est réellement critiquable et décevant, c’est tout le brouhaha pseudo scientifique que l’on peut entendre sur toutes les chaines depuis quelques jours. « Cette émission va nous montrer le pouvoir destructeur de la télévision », « la télévision nous manipule tous »…

On dirait que tous ces journalistes ou chroniqueurs n’ont rien compris ou tout simplement pas étudié l’expérience initiale de Milgram. Le principe est celui d’une soumission à une autorité, quelle qu’elle soit. L’homme déchargé de sa responsabilité est en quelque sorte protégé par le supérieur qui le commande. L’intérêt de l’émission est de savoir si la télévision peut incarner cette autorité. Et non de savoir si le petit écran nous manipule tous ! Cette expérience télévisuelle ne prouve en aucun cas cela !

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit ! La télévision peut bel et bien nous manipuler, mais en aucun cas par le processus découvert par Milgram de soumission à une autorité. Dans le cadre de la télévision, le processus est tout autre, beaucoup plus subtil et insidieux. Touchant plus facilement notre subconscient et agissant de façon subliminale. Mais ceci fera l’objet d’un autre article !

Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre opinion en regardant (ou pas) ce programme !

Finissons par une introspection : et moi, ferais je parti des 20 pour cent de « résistants » ?

Votre dévoué serviteur.

Welcome to Blogy Blogoo !

Blogy Blogoo est un monde merveilleux où vous pourrez découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cinéma, la télévision, la musique, l’art, la psychologie, la mode, le sexe, l’argent, l’amour, la philosophie, le skate board, le sport, la politique, la santé … En bref Blogy Blogoo est là pour vous guider, vous soutenir dans les moments les plus durs mais aussi pour occuper paisiblement votre temps libre ou encore créer le débat sur les thèmes primordiaux.

Mais tout d’abord une présentation plus personnelle s’impose :

Pierre Demaillet est un jeune homme né en 1984 sous une bonne étoile, à Nevers, jolie petite ville située au bord de la Loire.
Il étudie la psychologie sur Clermont Ferrand, réalise de somptueux courts métrages avec tous ses amis du célèbre CDPcrew, co-anime Travelling le rendez vous cinéma bi-mensuel de Radio Campus Clermont Ferrand et profite de son temps libre pour travailler dans la vidéo et la conception visuelle pour Dédicaces Plurielles.
Pour entretenir une silhouette impeccable, il pratique régulièrement le basket-ball et la planche à roulette (dite skateboard).
Publicités