Archive for the ‘ Culture ’ Category

Qui est in, qui est out ?

Vous l’attendiez tous depuis maintenant une longue semaine. Il est de retour, plus printanier que jamais, le « Qui est in, qui est out ? » de Blogy Blogoo !

Cette semaine, vous aurez droit à la découverte d’un nouvel album, au questionnement de la venue d’une rock star addictive en Auvergne, ainsi que toutes les dernières tendances fashions du moment… Mais on ne nous vous en dit pas plus, laissez vous plutôt porter par la grâce et la légèreté de cette courbe aux couleurs dynamiques.

Le nouvel album des Foals : Le nouvel album Total Life For Ever, se dévoile peu à peu sur internet. Le groupe d’Oxford est très attendu après un premier album qui avait surpris tout le monde. Nous les avions découvert dans un court métrage bonus de la série  anglaise Skins à voir ici (http://skins-streaming.blogspot.com/2008/05/saison-1-secret-party.html).

Pierre Billon : La Bamba Triste : une mélodie classe, un swing subtil, un groove, mais surtout, un homme.Tout être humain se doit d’avoir vu, au moins une fois dans sa vie, ce clip extraordinaire.

Louise Bourgoin : Voir notre article sur le dernier film de Luc Besson, Adèle Blanc-Sec. Où elle incarne à merveille la célèbre journaliste intrépide.

Le col relevé et le pull sur les épaules : A moins d’habiter à La Baule, à éviter.

Le Printemps de Bourges : Après quelques années moins enthousiasmantes, la programmation du festival Berruyer  met tout le monde d’accord. Le Printemps reste un des gros rendez-vous musicales de l’année.

http://www.printemps-bourges.com/fr/accueil/bienvenue.php

On se quitte en musique…

Votre dévoué serviteur

Publicités

La psychanalyse pour les nuls

Bonjour fidels amis.
Aujourd’hui, Blogy Blogoo vous conduit hors de la réalité physique pour vous plonger dans la réalité psychique. Vaste sujet que celui de la psychanalyse, ce présent article ne fera donc figure que d’une introduction à certains concepts.


Pour mieux comprendre la psychanalyse, il faut tout d’abord intégrer le concept de réalité psychique. Celui-ci renvoi aux représentations mentales que l’on se fait des choses. La réalité psychique peut paraître paradoxale, tant ,dans le langage courant, nous opposons la réalité et l’imaginaire. Nous opposons les « choses » de l’idée que l’on s’en fait. Seulement, nous n’appréhendons le monde réel que par les représentations que l’on s’en fait. L’homme, n’est-il pas un être de langage ? Sans ces imageries mentales, le monde dans lequel nous vivons n’aurait aucun sens. De ce fait, la réalité la plus importante est celle de notre intérieur, celle qui nous permet de tout décrypter, de tout comprendre, mais aussi d’aborder le monde sans surprise.
Notre réalité est d’autant plus importante, que l’on peut devenir malade de ses propres idées. Hier, ces malades étaient considérés comme fou. Sans réalité physique, la maladie n’était qu’imaginaire…
Or l’être humain relève d’un double déterminisme : un déterminisme naturel (tributaire de notre organisme) et un déterminisme symbolique (tributaire de notre environnement socioculturel et de tout ce qui va avec). De tel sorte que, de vrais jumeaux ayant le même patrimoine génétique et le même cadre d’éducation seront forcément différents. Car nous ne pouvons vivre les même choses de manières identiques. De plus, l’intégration que l’on fait d’un événement est forcément tributaire du vécu, mais aussi de notre réalité psychique (qui « filtre » notre vision des choses).
De ce fait, la réalité psychique est ce qui constitue principalement notre personnalité, déterminant nos réactions et nos conduites (et ce, même à notre insu!)

Alors, la psychanalyse dans tout ca !? Freud (qu’il n’est plus nécessaire de présenter), médecin en neurophysiologie, fut confronté à de nombreux cas d’hystérie.
Mystére que cette maladie très invalidante (paralysie, troubles de la vue, vives douleurs…), mais aussi ne montrant aucune cause organique ! L’hystérie échappe au déterminisme naturel et donc à toute la médecine de l’époque. La cause de cette maladie se trouve alors forcément à un autre niveau (celui de la réalité psychique). Les médecins, comme les patients étaient désemparés. D’autant plus que cela est totalement inconscient.
Freud, devant cette incapacité à agir dans de tel cas, décida de trouver les outils nécessaires à la compréhension et au traitement de ces troubles. La psychanalyse était née !

Elle va permettre d’étudier et de soigner ces maladies pas comme les autres. Elle fait figure d’un triple outil : modèle théorique (fonctionnement du psychique), technique psychothérapeutique, et grille de lecture (tenir compte des conduites en considérant l’aspect inconscient).
Ainsi Freud donna un statut scientifique à l’inconscient (aujourd’hui toujours contesté) et permettra d’aborder rationnellement ce qui était considéré jusqu’alors comme irrationnel.
La suite prochainement…

Votre dévoué serviteur

(Vous pouvez retrouver les sources de cet article dans les ouvrages de Daniel Fanguin : La psychanalyse aux édition Ellipses; et La Souris et le Lion. Psychologie, psychanalyse, psychopathologie aux éditions Publibook. Blogy Blogoo vous invite fortement à découvrir les ouvrages de cet auteur extrêmement compétent et pédagogue)

Qui est in, qui est out ?

Avec notre toute nouvelle courbe de « hype » ultra tendance qui plaira à tous, Blogy Blogoo fera une fois par semaine le tour de tout ce qu’il faut savoir en instant !

Ne perdez plus votre temps à lire une presse outrageusement corrompue, jetez plutôt votre dévolu sur ce petit graphique, qui contient tout ce qu’il vous incombe de savoir pour être le parfait citoyen du 21ème siècle.

Inception de Christopher Nolan : Prochain film du réalisateur des deux derniers Batman et du cultissime Memento. Ce film, tourné à Paris, réunit une distribution prestigieuse avec Léonardo DiCaprio (qui trompe Scorsese), Marion Cotillard (qui trompe Guillaume Canet) et Ellen Page (Juno). Sortie en salle le 21 juillet.

Two Doors Cinema Club : Le groupe Irlandais n’en fini plus de faire parler de lui, avec son tube Martyn Uncover qui avait déjà eut l’honneur d’être le coming next du Grand Journal de Canal Plus. Entre les Foals et les Los Campesinos, ils se produiront à Rock en Seine le 28 aout.

MGMT : Pour la sortie de leur deuxième album, ils sont partout ! Et c’est mérité. Congratulations sort le 12 avril. En écoute intégrale ici : http://www.whoismgmt.com/fr/home

l’ASM : Malgré une domination quasi permanente de la rencontre, l’ASM s’incline en quart de finale de la H Cup contre le champion en titre, la province du Leinster. Brock James doit s’en vouloir… Erreur de coaching de l’avoir laisser butter aussi longtemps ?

Le sunshine : Après l’hiver le plus rude depuis fort longtemps, il est temps pour nos visages  de retrouver un peu le soleil et pourquoi pas,  prendre un verre ensemble en terrasse !

On se quitte en musique…

Votre dévoué serviteur

This is it ?

Vous l’aurez tous compris, ce petit billet sera consacré aujourd’hui à Michael Joseph Jackson.

Le 29 août 1958 à Gary dans l’Indiana, personne n’aurait osé penser que ce petit afro-américain joufflu deviendrait la plus grande étoile de l’ère moderne.

Sans conteste, il fut hors norme dans tout ce qu’il entreprit. Plus gros vendeur de disques avec des estimations allant jusqu’à 750 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde. Il possède de multiples records, mais Michael Jackson, ce n’est pas que des chiffres, c’est une révolution !

Tout d’abord musicalement, les Jackson 5 malgré un aspect commercial très marqué, les fils de Joseph Jackson nous ont offert quelques tubes d’anthologies. Mais ce n’est qu’avec son alliance à Quincy Jones pour les albums Off the Wall, Thriller et Bad que Michael exploita toute l’étendue de son (immense) talent.

Blogy Blogoo vous invite d’ailleurs, si ce n’est pas déjà le cas, à vous procurer le premier album solo du « roi de la pop », intitulé Off the Wall. Brillant mélange de soul, de funk et de disco. On retrouve sur cet album des compositions de Stevie Wonder, Rob Temperton ou encore Paul McCartney.

Parallèlement à cette révolution musicale, Michael Jackson qui a littéralement grandit sur scène va développer des shows jamais vus auparavant. C’est le 16 mai 1983 lors d’une émission spéciale pour les 25 ans de la Motown (illustre major de musique), que Michael Jackson va définitivement prendre son envol et nous offrir son pas de danse immédiatement devenu culte : le Moonwalk. Le monde entier est sous le choc, nous venons d’assister à la naissance d’une star. Peu après le show, Michael recevra un message de la part de Fred Astaire : « Je suis un vieil homme, j’attendais la relève. Merci. »

Il fit plusieurs fois le tour du monde avec ses tournées, qui pousseront toujours un peu plus loin les limites du spectacle.

Autre révolution, celle du clip bien sur ! Tout le monde connaît Thriller, qui fut le premier clip d’un artiste noir diffusé sur MTV (encore une autre révolution, ici une révolution sociale). Il donnera ses lettres de noblesse au clip en travaillant avec les plus grands : John Landis, Martin Scorsese, David Fincher, Francis Ford Coppola… Et toutes les personnalités voulaient être présents sur ces bijoux : Michael Jordan, Eddie Murphy, Steven Spielberg, Naomie Campbell, Magic Jonhson, Dan Aykroyd, Marlon Brando… Nous vous invitons à voir et à revoir tous ces clips, qui sont de véritables merveilles de courts métrages.

Cependant cette légende fut entachée de multiples scandales, toujours démentis et certainement sources de revenus pour certains. Quoi qu’il en soit, le monde entier s’est mobilisé, comme jamais auparavant, le 25 juin dernier après son décès, pour lui rendre un dernier hommage. Seule reste la légende. Celle d’un homme enfant pour qui tout était possible, celle de l’un des plus grands professionnels que la musique ait connu, celle d’un véritable génie visionnaire.

Dernier fait marquant de sa courte vie, cette tournée qui malheureusement n’aura jamais lieu… This is it, nous donne une ébauche de ce qu’allaient être les derniers spectacles de Michael Jackson, mixte de chorégraphies toujours plus bluffantes, de pyrotechnie, et de projections (en 3D!) de clips retournés pour l’occasion. Cette nouvelle tournée serait la cerise sur le gâteau d’une carrière déjà extraordinaire. D’un pur point de vue cinématographique, This is it est ‘un excellent bonus plutôt que d’un réel chef d’oeuvre. Les fans seront conquis, pour les autres, je les invite à découvrir à quel point cet artiste suivait du début à la fin, la moindre étape de ce projet pharaonique.

Et maintenant ?

Nous venons d’apprendre que 10 albums seront dans les bacs d’ici 2017 ! Que le clip de Thriller pourrait être adapté en 3D par John Landis lui même (réalisateur du clip). Et qu’un documentaire consacré aux dernières heures de la star qui sortira d’ici la fin de l’année, fournit de nombreuses images inédites. La Jacksonmania ne faiblit pas !

Sony viendrait de passer le plus gros deal de l’histoire avec la famille Jackson pour un montant de 250 millions de dollars… Un record de plus pour la grande star, mais Michael Jackson, ce n’est pas que des chiffres…

Votre dévoué serviteur.

Milgram s’invite sur France 2 !

Pour les initiés, Milgram résonne forcément dans vos conduits auditifs comme une sonorité connue !

Pour tout ceux à qui ce patronyme n’exprimerait rien, Blogy Blogoo est là pour vous.

Stanley Milgram est un psychologue social américain qui est considéré comme l’un des psychologues les plus importants du 20ème siècle. Il est connu pour avoir réalisé entre 1960 et 1963 une suite d’expériences sur la soumission à l’autorité.

Beaucoup de personnes suite aux atrocités commises durant la guerre se sont posées une question simple : comment autant d’individus ont pu collaborer à un chantier aussi faramineux visant la destruction d’une partie de l’humanité ?

Milgram eut une réponse simple, la soumission à l’autorité est naturelle chez l’homme ! Enfin pour la plupart.

C’est ainsi qu’il élabora le protocole expérimental le plus célèbre de la psychologie sociale. Celui-ci consiste à ce que des sujets volontaires acceptent de participer, sous l’autorité d’une personne supposée compétente, à une expérience d’apprentissage où il leur sera demandé d’appliquer des décharges électriques à des tiers sans autre raison que de « vérifier leur capacité d’apprentissage ».

Les résultats parlent d’eux même, ils vont même au delà de l’espérance de Milgram. Une moyenne de 80 pour cent des sujets collabore à l’expérience jusqu’au bout !

Milgram avait raison, l’homme est docile, obéissant par nature !

L’expérience fut réitérée à de nombreuses reprises. En changeant le cadre expérimental, la proximité de la victime, le statut de l’autorité…

Le facteur déterminant est celui de l’autorité, elle doit être viable mais surtout, le sujet doit être déchargé de toute responsabilité. A partir de là se joue un système de processus psychologiques visant à protéger le sujet et à préserver sa culpabilité et donc son image de Soi.

Notons quand même que l’expérience fut longtemps censurée sur le territoire Allemand. Prétextant qu’après la guerre, une telle expérience ne pourrait pas « fonctionner » sur les germaniques. FAUX ! Au début des années 90, la censure fut levée et les allemands allaient obéir à 80 pour cent comme les autres !

Voilà pour ce bref récapitulatif historique. Milgram s’invite donc sur le service public en ce mercredi 17 mars !

La célèbre expérience est remise au gout du jour dans le cadre d’une émission télé présenté en prime time par la très jolie Tania Young (qui n’est pas la soeur de Mickael) sous le terme à la fois subtil et scientifique de « Jeu de la mort  » !

Ce « jeu » peut paraitre un peu « barbare » mais l’innovation de tester ce protocole dans un milieu audio visuel est intéressent. La télévision peut elle avoir l’autorité nécessaire au bon déroulement de l’expérience comme ont put l’avoir les scientifiques, l’armée…?

L’expérience n’est pas critiquable d’un pur point scientifique (attention toute fois à ne pas créer de biais dans le bon déroulement de l’expérience et ainsi créer des résultats inexploitables). La diffusion peut l’être un peu plus…

Mais ce qui est réellement critiquable et décevant, c’est tout le brouhaha pseudo scientifique que l’on peut entendre sur toutes les chaines depuis quelques jours. « Cette émission va nous montrer le pouvoir destructeur de la télévision », « la télévision nous manipule tous »…

On dirait que tous ces journalistes ou chroniqueurs n’ont rien compris ou tout simplement pas étudié l’expérience initiale de Milgram. Le principe est celui d’une soumission à une autorité, quelle qu’elle soit. L’homme déchargé de sa responsabilité est en quelque sorte protégé par le supérieur qui le commande. L’intérêt de l’émission est de savoir si la télévision peut incarner cette autorité. Et non de savoir si le petit écran nous manipule tous ! Cette expérience télévisuelle ne prouve en aucun cas cela !

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit ! La télévision peut bel et bien nous manipuler, mais en aucun cas par le processus découvert par Milgram de soumission à une autorité. Dans le cadre de la télévision, le processus est tout autre, beaucoup plus subtil et insidieux. Touchant plus facilement notre subconscient et agissant de façon subliminale. Mais ceci fera l’objet d’un autre article !

Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre opinion en regardant (ou pas) ce programme !

Finissons par une introspection : et moi, ferais je parti des 20 pour cent de « résistants » ?

Votre dévoué serviteur.

Publicités