Posts Tagged ‘ clermont ferrand ’

Expérience

Voici (trop) longtemps que le CDP ne nous avait pas gratifié d’un nouveau court métrage dont il a le secret…

Pour combler ce manque, je vous propose un avant goût de nos prochaines productions. Munit d’une caméra flambant neuve, nous vous proposerons quelques « très courts » qui seront des essais esthétiques en vue d’une future réalisation plus réfléchie et plus aboutie.

Ce premier, Expérience, pourrait se traduire comme une expérience schizophrénique, une balade artistique ou tout simplement comme un essai artistique !

Bon visionnage !

Votre dévoué serviteur

https://blogyblogoo.wordpress.com/2010/03/15/cdpcrew-presentation/

http://www.dailymotion.com/cdpcrewchannel

Publicités

EUROPAVOX : day 3

Les journées passent et se ressemblent à Europavox ! Organisation exemplaire, une distribution d’artistes excellente, et une ambiance au beau fixe. La météo toujours plus clémente de jours en jours, n’est que le reflet naturel d’un festival déjà réussit.

Pour ce samedi, une programmation toujours aussi éclectique, avec pas moins d’une quinzaine d’artistes venus de toute l’Europe pour électriser un public encore plus nombreux !

Une soirée du samedi, prenant pour l’occasion les couleurs de l’Angleterre et plus particulièrement de Manchester. En effet, au Magic Mirrors était organisé une soirée spéciale, dans laquelle le chapiteau était transformé en mini- Haçienda. L’Hacienda était un mythique club mancunien, malheureusement fermé depuis 1997, qui a vu naitre pléthores d’artistes désormais mondialement connus, notamment Oasis. Le légendaire Peter Hook, ancien patron de l’Haçienda, et membre des cultissimes Joy Division, puis de New Order, avait fait le chemin jusqu’à Clermont Ferrand. Il nous a présenté pour l’occasion, son tout nouveau projet, dans lequel il reprend l’intégralité du mythique album des Joy Division « Unknown Pleasure ». Plus tôt dans l’après midi, il fut décoré officiellement par le Maire de Clermont-Ferrand. Ville cher au yeux de Peter Hook, car jumelé à sa propre ville natale de Salford. Une partie de la soirée fut un hommage à Peter hook et Joy Division. Dans une ambiance des plus chaude, nous revivions avec plaisir tous les morceaux qui continuent d’entretenir sa légende. Et pour finir en beauté, « Love will Tear Us Apart », véritable hymne trans-générationnel, venait conclure ce concert riche en émotion.

Pour patienter entre les spectacles, nous retournions dans le lieu informel et incontournable du festival, le bien nommé « The Sex Room sessions ». Victime de leur propre succès, les artistes étaient expatriés hors du bus pour jouer devant une foule venue déguster des shows toujours aussi qualitatif. Le groupe Clermontois Araban, venant conclure la soirée toute en énergie. Avec un son rock’n’roll, qui s’assimilerait parfaitement aux différentes BO des réalisations de Quentin Tarantino.

L’autre événement de la soirée fut la présence de Richard Hawley, véritable monument de la musique folk. Dans une ambiance moins festive, il a su envouté la salle de la grande Coopé, avec sa voix de crooner mélancolique.

Encore une grande soirée pour se festival qui ne finit plus de grandir. Car après Mick Jones vendredi, puis Peter Hook hier, c’est une autre célébrité britannique qui va fouler la scène de la Coopérative de mai ce soir, le sulfureux mais génial Peter Doherty !

Votre dévoué serviteur

http://www.myspace.com/arabanband

http://www.myspace.com/richardhawley

http://www.deezer.com/fr/music/joy-division